Communauté de l'Herbier de poésies

dimanche 19 février 2017

Pour la page 67, la mystique des couleurs




Un peintre que j'aime beaucoup et que je vous proposerai sans doute pour d'autres pages car il m'a été difficile de faire un choix. Allais-je vous proposer sa frise des ânes, ses chevaux bleus, la jeune fille au chat, sa vache jaune, son tigre, son renard, ses biches ?
Eh oui, il peignait surtout la nature et les animaux, ou mieux, la nature des animaux.

Si vous aimez feuilleter, vous pouvez trouver ses œuvres aux éditions Taschen, personnellement, je ne s'en lasse pas.

Ses couleurs et sa sensibilité sont pour moi un enchantement.


 L'art n'est rien d’autre que l'expression de notre rêve ;  plus nous nous abandonnons à elle plus on se rapproche de la vérité intérieure des choses, notre rêve de vie, la vraie vie méprise les questions et ne les voient pas
Franz Marc




  Franz Marc "Chevaux rêvant" 1913 - Aquarelle sur papier




 Franz Marc est né le 8 février 1880 à Munich, mort le 4 mars 1916 à Verdun éventré par un obus.  








 

16 commentaires:

  1. Pour ma part je découvre ce peintre adapte de la gent animale, très beau d'ailleurs son style, j'ai suivi le lien Adamante ! C'est vrai qu'il y a du choix... allez hop on y va... merci bonne soirée, jill

    RépondreSupprimer

  2. Le répit...


    Cheval
    Jeté dans la guerre
    Tel l'homme
    Où exister
    N'est plus que survivre,
    Périra lui aussi
    Sous le feu d'la mitraille...

    Alors, le temps
    D'une courte trêve
    Epuisé,
    Affalé dans le chaos
    Il songe, comme le troufion,
    Au retour au pays...

    L'herbe verte
    Sous un ciel bleu
    La ferme natale
    Les sillons à tracer au champ
    Même l'hiver y est plus doux
    Que le chant des canons...

    Il rêve,
    Tout comme moi le poilu,
    Le cheval de guerre...
    Il rêve, le saviez-vous
    Mon général...


    jill bill







    RépondreSupprimer
  3. Superbe ! J'aime beaucoup le site "Esprits nomades", et je ne connaissais pas ce peintre .... Bonne semaine et à bientôt

    RépondreSupprimer
  4. J'ai omis ceci: http://jill-bill.eklablog.com

    RépondreSupprimer
  5. C'est un peintre que j'apprécie beaucoup, ses bleus, ses chevaux, son style, j'avais fait un article sur lui à l'époque, en tout cas c'est un beau choix Adamante

    RépondreSupprimer
  6. Quelle magnifique peinture qui semble préfigurer sa propre mort... Rêve prémonitoire ?

    RépondreSupprimer
  7. Unpeintre que j'aime beaucoup... helas je ne serai pas de retour a temps pour participer a cette page
    Bonne semaine a toutes

    RépondreSupprimer
  8. Je découvre ... et c'est une découverte extraordinaire !
    belle semaine et à bientôt (si j'ai un ordi en état de marche, il va chez le réparateur cet aprèsm')

    RépondreSupprimer
  9. Petit cheval couché
    Bienheureux endormi
    La douce jument brune
    Veille sur ton repos
    Tout un ciel pommelé
    Recouvre la prairie
    De bulles de nuages
    D'ailes et d'appels
    Petit cheval qui dort
    Dans le bleu de tes rêves...



    RépondreSupprimer
  10. Je l'ai retrouvé

    http://marinezou.blogspot.fr/2014/06/les-chevaux-bleus-de-franz-marc.html

    RépondreSupprimer
  11. Ma participation depuis mon Smartphone
    Je ne garantis pas sa mise en ligne pour vendredi (acrobatique sans mon ordi)

    Sentent-ils venir l'orage
    des heures sombres de l'Histoire ?

    Quand vient la pénombre
    à quoi rêvent les chevaux
    aux heures bleues du soir?

    Quelques abeilles attardées
    tintinnabulent à leurs oreilles.

    Bientôt les années
    enfouiront hommes et chevaux
    au fond des tranchées

    Déshonneur d'humanité
    pour l'honneur de leurs patries

    Jeanne Fadosi
    Désolée Adamante je ne connais pas par Coeur l'adresse de mon blog

    RépondreSupprimer
  12. C'est programmé pour demain matin
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je laisse le lien ici en commentaire, les liens sur la page n'étant notés que sous le texte des participants qui peuvent à leur tour utiliser l'image sur leurs blogs respectifs. Bien cordialement.

      Supprimer
  13. Si j'étais peintre...

    Imaginons le bleu le rouge le vert comme une trinité où dormirait la vie.
    Du haut, c'est certain, la lumière jaillirait.
    Les meilleurs  grands amis de l’homme seraient là, sereins
    Dans ce calme offert par la trinité et sa lumière.
    Ils éclateraient de clarté, même allongés, yeux fermés, là au milieu des verts pâturages.
    Oui, vraiment, imaginons que je sois peintre. J’aurais fait de ma toile, ma campagne.
    J’y aurais cherché la profondeur de mes rêves.
    Et pour trouver cette profondeur,  j’aurais creusé
    et j’aurais eu alors dans mon atelier un tas impressionnant de fatras, bien plus haut que moi !
    Dans cette profondeur ainsi libérée, j’aurais pu déposer deux chevaux rêvant au paradis sur terre…
    Jamadrou. jama.e-monsite.com

    RépondreSupprimer
  14. Voilà ma participation publiée ce jour:http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/02/23/mon-texte-inedit-sur-ce-blog-monsieur-marc-5913890.html
    Merci et bonne journée
    Laura VANEL-COYTTE
    du blog: Laura VANEL-COYTTE: ce que j'écris, ce(ux)que j'aime
    qui présente mes 14 livres auto-édités, ce que j'écris et ce(ux)et celles que j'aime et qui inspire mes écrits

    RépondreSupprimer
  15. Je vous invite à consulter les modalités de l'Herbier ici
    https://imagesreves.blogspot.fr/p/communaute-lherbier-de-poesie.html
    Je n'ai pas toujours le temps d'aller chercher les textes et les liens sur les blogs. Je vous en remercie.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -