mercredi 9 mars 2022

La page 194

 

Photo Rolland Brossy




Mon refuge...

 

 

Tout là-haut

Niché dans le ciel bleu

Que le soleil dore

Un château domine l'endroit,

Un bois touffu,

Un pont plusieurs fois centenaire

Qui une rivière enjambe...

 

 

Site de Comencau

coule l'eau, s'écoule le temps

Mon havre de paix



jill bill


http://jill-bill.eklablog.com


Photo Rolland Brossy


 

Miroir du temps :

 

Au loin sous un chaud rayon de soleil des remparts protecteurs, réalité ou souvenirs s’accrochant inexorablement à ces murs de pierres ?

 

« A mon beau château »

abri de leur tendre enfance –

chaque pierre se souvient

 

Visible à distance, par beau temps, presque à portée de la main et pourtant encore si loin. Les souvenirs s’accrochent à l’arche arbustif, glissent sur le pont de pierres, s’attardent à l’orée du bois, hésitent à gravir le rude chemin forestier…

 

Hier en aimant

à l’appel de la lumière

remonter le temps

 

Plus qu’un conte, plus qu’une histoire familiale, tout un pan du passé accroché à la falaise friable de leur mémoire. Coups de pinceaux, coup de cœur, l’artiste vient de rouvrir le livre d’une époque révolue qu’ils avaient enfouie au plus profond de leur jardin secret… 

 

Extase silencieuse

ravivant ce qui n’est plus

leurs larmes affleurent

 

ABC

 

http://jardin-des-mots.eklablog.com/




Photo Rolland Brossy


Prés du pont de Comencau, entourée de ses moutons blancs, une bergère file la laine et rêve . Elle chantonne une bluette qui parle de son amoureux parti à la guerre...


Elle imagine son foyer

vivant, joyeux de mille rires

tout ce bonheur promis


Reviendra-t-il ce beau garçon aux yeux pétillants, emplis d'amour et si courageux? Elle écoute les sons de la nature, le frou-frou de la rivière, le cri des oiseaux et la stridulation des grillons...


Emplie d'espoir

son cœur bat la chamade

Elle l'attend


Marine D  

http://marinezou.blogspot.com





Photo Rolland Brossy



Il est une vallée de charme au coeur de l'Aveyron où règne la sérénité. Elle abrite le site de Comencau et son célèbre pont.

Un pont stylisé-
des châtaigniers majestueux
lui font une haie d'honneur

un ouvrage  original
magnifié par 4 arches ...

Ce pont enjambe avec prestance la rivière Aveyron où les flots chantonnent une petite musique douce à mon coeur ....et à tous les randonneurs!

Le château de Cayla, surplombant  la vallée pourrait être le décor de la Belle au bois dormant tant sa magnificence nous invite au rêve...

Le Château de Cayla-
on y rêve et y danse
un menuet d'antan

"Il suffit de passer le pont", c'est tout de suite l'enchantement. Comme un enlacement de branches d'arbres où tout soupire, c'est l'extase!

Une forêt bruissante
où dansent les farfadets-
le mystère y plane

Etrange mélange d'arbres, feuillus, châtaigniers qui arpentent la vallée.

Essences florales
un nectar dans la Nature-
breuvage des Dieux

Les randonneurs y puisent de l'énergie et y rencontrent le bonheur...

Au fil de l'eau
promenade ressourçante-
c'est "l'Eau Vive"!

En somme, un lieu authentique attachant!

Le pont de Comencau
un havre de paix-
là-haut, le ciel!

le 06/03/2022
Claudie Caratini 
(Commentaires sur cette page)




 



Le pont Vieux


Sur le pont Vieux

A l’aube bleue

Lorsque Morphée

Replie ses bras

.

Sur le pont Vieux

Là où l’hiver

Pose, délicat,

Son frimas féérique

.

Sur le pont Vieux

La lumière danse

Un rêve fluide

Poudrée de nacre



Martine











Dans la solitude
d'une nature engivrée
un rai de soleil.,

Deux vieux arbres vénérables
saluent de Gé sa beauté.

***

Il ne suffit pas
d'aller au-delà du pont
pour grimper là-haut

suivre du soleil la trace
S'habiller le coeur et l'âme

***

Rester en-deçà,
suspendre le temps,
et juste admirer
l'offrande à nos sens

Calme, luxe gratuit, volupté,
une invitation à la pause
loin de l'humaine folie.

©Jeanne Fadosi, vendredi 25 février 2022
https://fadosicontinue.blogspot.com




 






















Le Pont de Comencau

 
On a chanté le pont de Nantes et la Loire majestueuse, nous chanterons le pont de Comencau et l'Aveyron que domine le château de Cayla. Une enjambée singulière, dessus les eaux cascadant joyeusement vers le Tarn pour rejoindre l'Océan, que toutes les rivières et les fleuves convoitent.  
 
Un irrésistible voyage
le goût du sel, du vent
et des voiles
 
Le vieux pont immobile la regarde danser cette eau prise d'impatience. Le paysage est à rêver quand les buissons du printemps explosent le blanc de leurs fleurs, dont le parfum grimpe jusqu'aux pierres resplendissantes du château, au coucher du soleil.
 
Un petit éclat
un souvenir de l'Eden
pour l'âme en exil
 
où, sur cette terre sacrée
elle peut contempler la lumière.

 
Adamante Donsimoni

8 mars 2022




UN TEXTE UN PEU EN RETARD
PERDU DANS LES TOURMENTS DU WEB



C'est un matin de givre qui poudre la campagne de blanc et de mystère. Seuls nos 

pas résonnent dans ce matin frisquet où les premiers rayons flamboient sur la 

colline. Un château porte haut ses murs de vieilles pierres en veillant sur la plaine.

Ici tout est silence

le gel a statufié les herbes et les choses

seule la lumière caresse les courbes endormies

Quelques frissons parcourent cette campagne paisible, presque d'un autre temps 

où la rivière limpide coule ses reflets argent.

Un chemin se faufile sur un vieux pont moussu surveillé par deux chênes,

ses gardiens majestueux.

La paix et la lumière sous un coin de ciel bleu

une porte ouverte aux rêves 

un voyage du passé

Quelques heures seulement à se bercer d'espoir dans ce lieu idyllique où tout 

parait possible tandis que bien plus loin résonnent des combats et de vives 

inquiétudes, des paroles d'effroi, des cris et pleurs d'enfants, l'exode de tout

un peuple, cet horrible cauchemar. 

 

 

Balaline

http://mado.eklablog.net

25 février 2022 









11 commentaires:

  1. Un rayon de soleil
    pour un château enchanteur
    la rivière s'écoule

    sur le pont nos mots circulent
    notre pause lumière

    RépondreSupprimer
  2. Merci Adamante et encore bravo aux brins de l'Herbier pour leur participation imprégnée de douceur et de sérénité.... amitiés, JB

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Adamante et tous les brins
    Je ne vois pas le texte que j'ai envoyé le 1 mars; peut-être s'est-il perdu en chemin?
    Il est déjà paru sur mon blog hier matin.
    Merci et bravo à toutes pour ces instants lumineux et paisibles.

    RépondreSupprimer
  4. une parenthèse enchantée dans ce monde de fous merci les brins, merci Adamante

    RépondreSupprimer
  5. Contemplons là cette lumière, jusqu'à plus soif, elle nous régénère et nous apporte tant de bienfaits, quel joli paysage, à chaque saison ses merveilles !

    RépondreSupprimer
  6. je bisse le commentaire de Jeanne, merci pour cette parenthèse enchantée à tous les brins !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Adamnte ainsi qu'aux brins,

    Cette magnifique photo a donné naissance à une page d'une douceur très agréable. Oui, je rejoins la réflexion de Jeanne moi aussi.
    Je publierai ma participation dimanche.
    Merci pour cette bulle sereine
    :)

    RépondreSupprimer
  8. Claudie,

    Toujours aussi bien inspirée et fidèle à ton style. Ces références à des chansons " on y rêve et y danse," de cinéma "c'est "l'Eau Vive"!, encore une chanson, celle de Brassens ""Il suffit de passer le pont"
    Je savais que c'était toi bien avant de découvrir ta signature.
    Bises
    ;)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, Adamante

    Toutes les créations poétiques (haïbun et poème) convergent vers l'expression de la même idée, que ce pont et tout le site de Comencau n'est que beauté et havre de paix. Et cela prend une dimension supplémentaire quand on connaît le contexte actuel de guerre.Bravo à tous les Brins!

    Amitiés

    Claudie

    RépondreSupprimer
  10. Je bisse aussi le commentaire de Jeanne.
    Superbe page, Adamante, merci à tous les brins.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, Adamante

    Mon com d'hier matin n'est pas sorti..

    Je félicitais tous les brins pour leur création poétique(poème, haïbun)qui magnifie le Pont et son site, remarquable par sa beauté et sa sérénité.

    Amitiés

    Claudie

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires. Ils sont en attente de modération, donc pas de Captcha. Si vous commentez sous "Anonyme" signez d'un pseudo ou d'un prénom, c'est toujours plus sympathique.
Je ne peux plus répondre en direct à vos commentaires en tant qu'administratrice du blog. Impossible de trouver la panne.