Communauté de l'Herbier de poésies

mercredi 16 novembre 2016

Blocage terminé




Tout semble rentré dans l'ordre !

Ouf !!!


Vos participations vont être prises en compte !

 

12 commentaires:

  1. Bonsoir Adamante,
    Malgré quelques problèmes d'ordi,j'espère que ma participation voyagera jusqu'à ta page.


    Il est libre...

    Il y a des aurores si lumineuses
    que l'on croit naître au tout premier jour.
    Il y a des silences si intenses
    où les sommets deviennent irréels.
    Les géants statufiés capturent la lumière
    l'eau, le vent, le glacier,
    quelques touffes herbeuses pour isard solitaire
    quand le vautour se tait.
    Et nous marchons encore, encore
    parce que pas nés oiseaux.
    Oiseaux ?
    Une ombre bleue crisse dans le matin
    soie d'azur enlevée à la terre
    L'homme vole, plane,
    dérobe le silence,la beauté et la paix
    Il est libre, libre, libre....

    Balaline

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Adamante,

    Ah cette informatique lunatique!

    Je viens de t'envoyer ma participation
    En te souhaitant une bonne fin de nuit
    Sur ce, je retourne me coucher sur mes rêves poétiques..
    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien reçu, la page est prête, mais tu ne m'as pas joint ton lien pour la signature. Belle fin de journée, Martine.

      Supprimer
  3. J'ai vu sur OB Adamante... ;-) tant mieux, plus de peur que de mal, bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques paramètres à revoir, mais bon, j'ai retrouvé tout mon univers toile. Bises, Jill

      Supprimer
  4. Comme je ne sais pas si tu as reçu mon mail je te renvoie mon texte pour la peinture de Françoise


    Seule sur les chemins escarpés
    Accompagnée de l'absence et du manque
    Je suivrai la rivière bouillonnante
    Qui fuit entre les sommets mordorés
    Baignée d'un soleil inaltérable
    J'imaginerai l'éclaircie de ton sourire
    Le visage de l'enfant confiant
    La douceur de sa tendresse retrouvée
    Je saurai que le miracle de l'amour existe
    Je saurai que la route peut être à nouveau
    Bordée de fleurs et d'étoiles

    Marine Dussarrat

    Bises et merci

    http://emprises-de-brises.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  5. Herbier photo tableau Françoise Isabel
    https://www.blogger.com/blogger.

    Ils sont tous là
    Je vois tous les animaux
    Sur la rive près de l'eau
    Je vois le renard
    Et l'oiseau bleu
    Le saumon qui remonte le torrent
    Ils sont tous là
    Comme lorsque j'étais enfant
    Rien n'a changé
    Si ce n'est moi
    Qui t'attend
    Au même endroit
    Chaque été

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Comme tu dis, ouf ouf ouf !!! Belle journée, Quichottine.

      Supprimer
  7. Adamante, dois-je te renvoyer ma participation?
    Bon jeudi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu le peux, sans oublier de noter l'adresse de ton lien sous ta signature, cela me permet de gagner beaucoup de temps. Merci beaucoup, belle journée.

      Supprimer
    2. OK Adamante
      alors voici mon texte: image 56: L'oiseau bleu a froissé ses ailes

      L’oiseau bleu a froissé ses ailes
      Tel un esquif fragile
      Le torrent l’emporte par delà sa réalité de volant
      Devenu poisson bleu aux écailles d’argent
      Il se laisse porter par le courant
      Il sait que quelque part la mer l’attend
      Poisson volant
      Il sera trait d’union entre mont mer ciel et vent.

      jamadrou © 14 novembre 2016 (A fleur de pinceau)
      jama.e-monsite.com/pages/pour-l-herbier-poesie-d-adamante/l-oiseau-bleu-a-froisse-ses-ailes.html

      Supprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -