dimanche 17 avril 2016

L'herbier de poésie, proposition 42







Voici l'image pour mardi en 15.    En espérant qu'elle vous plaira. 
Bonnes vacances si vous avez la chance d'y être.











15 commentaires:

jill bill a dit…

Merci Adamante... bonne soirée ! JB

jill bill a dit…

Le diable des eaux...

Un nemrod vicelard
De cent années vieux
Usant de ruse
Entre deux eaux nage
Imitant le bois mort,
Son oeil émerge
Tel un périscope
Et sans faire de vagues
S'avance vers la rive...
A la tombée du jour
Gazelles s'abreuvent,
Il va leur tomber dessus
Desserrer une gueule
Aux mille harpons
Crocs de crocodile
Mécanisme mortel
Qui écrabouille peau et os...

Noir comme ses desseins
Dans l'onde sombre,
Noir comme la faucheuse
Il est le diable des eaux...

jill bill












Quichottine a dit…

On dit que les crocodiles ont des larmes...
Celui-ci, à ne pas en douter, pleurait.
Que lui avait-on fait ?
Une sorcière avait transformé en chiffons la peau dont il était si fier.

Passe une douce journée Adamante.

marine D a dit…

OK Adamante
Pas de vacances pour nous avant septembre si tout va bien, deux trois jours avant le 14 juillet peut-être...

Jeanne Fadosi a dit…

quand tu écris mardi en 15, c'est bien le mardi 3 mai ?

pimprenelle a dit…

Elle chante à mon coeur. Les mots se mettent en place oralement !
Pourvu que je n'oublie pas le jour !
Amitiés

marine D a dit…

Pour ce mardi ou l'autre ?
Bon je te l'envoie Adamante !


Ada a vu un diamant brut
Surgi du volcan
Oeuf en gestation
Scintillante gemme
Bulles et particules
Fluides sphériques
Fulminances


Sa robe flammée de pourpre
Transfigure le bleu de la nuit
Qui ouvre son baiser
Pour on ne sait quelle éclosion...

Jeanne Fadosi a dit…

voilà ma participation, renvoyée dès la parution de ta proposition au poème de Victor Hugo et que m'inspire l'actualité du moment et la dissymétrie de traitement l'information entre la mort d'une célébrité aussi talentueuse que sulfureuse et celles des noyés de la méditerranée qui n'auront bientôt même plus le droit à quelques lignes.

"l'oeil était dans la tombe"
et la tombe est la mer
la mère ogresse
qui se nourrit insatiable
des désespoirs errants.

"l'oeil [sera] dans la tombe"
et la tombe sera livre
à l'aune de l'Histoire
plus sévère sans doute
envers ceux qui passifs
auront détourné le regard
figé les mains tendues
l'Histoire qui taira
car l'Histoire est oublieuse
les basses collusions
des intérêts supérieurs
et des mafias.

"L'oeil [est là] dans la tombe"
la tombe est ascenseur
la blanche neige a eu raison
du petit prince surdoué
qui est trahi encore
dans sa mort
en célébrant de lui
son avatar d'opérette
icône désincarnée
bien malgré lui
taisant les cinq cents autres
et la peine de ceux
pour qui ils étaient chers
et leur chair
et leur âme.

Jeanne Fadosi pour l'herbier de poésie page 42

la Vieille Marmotte a dit…

Cher ou pas cher Ami(e)-Copi(e)-ou-AutrezInter- Notes Nautes,

Je me et te dois de te prévenir que quelques soucis de respiration, de coeur et deux Z'yeux vont me tenir éloignée des plates-bandes de la blogosphère pour un temps indéterminé. Rien de grave, mais de l'handicapant. Merci pour ta sollicitude, et pour l'intérêt porté à mes trouvailles ou, parfois, à mes élucubrations.

Peut-être pourrais-je de temps à autre t' honorer d'une petite visite sur tes terres, mais ne pourrai m'y attarder autant que je le voudrais.

Je te souhaite bonne continuation dans tes projets !

Françoise, La Vieille Marmotte
http://leblogdelavieillemarmotte.ober-blog.com

ABC a dit…

Trois haïkus qui se lisent indépendamment l'un de l'autre...

Silhouette de femme
au firmament nocturne –
vogue la tortue bleue

***

Plongeon de lune
au pied de sa reine
apparition virginale

***

La terre tourne
sur un lit de perles bleues
un ange passe


ABC

Est-ce bien ce mardi 26 avril qu'il faut publier ????

ABC a dit…

Oups !!!!! j'ai oublié le lien :

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

Martine a dit…

D'accord Adamante. Pour le mardi 3 mai. j'ai un début d'idée
;)

adamante donsimoni a dit…

Coucou Pimprenelle, je mets en page ce soir pour demain, si ton texte est prêt, n'oublie pas. Belle journée.

pimprenelle a dit…

Tout au fond de toi

Blotti

A l’écoute

Mes yeux étaient fermés

Pourtant je voyais des couleurs

Du gris

Du noir

Du rouge

Un jour

Je me suis senti glisser

Je n’ai pas eu le temps de voir des couleurs

Il me fallait faire tellement d’efforts

D’un seul coup

Tout est devenu lumineux

J’étais né

Un jour qui devait être bien gris

Dans ma jeune vie

Rappelle-toi

Je t’ai demandé si je pouvais retourner

Tout au fond de toi

C’est une chose vraiment impossible

As-tu dit

htt://entrebrumeetsoleil.apln-blog.fr

Merci Adamante. J'étais en train de le copier. Heureusement, quand même que tu me préviens. Je me connais, peut-être un peu trop pour ce genre de chose !
J'espère que le soleil luit sur Pantin.

marine D a dit…

Je passe vite, je te remercie pour une belle récolte encore que je vais lire avec attention
Bises