Communauté de l'Herbier de poésies

samedi 16 avril 2016

L'herbier de poésie, les oubliés...





Les retardataires, il y en a, ceux qui me laissent des poésies après la date fatidique du lundi pour le mardi. 
Habituellement je fais en sorte de trouver un moment pour intégrer les textes à la page concernée, mais il y en a ces deux dernières semaines que j'ai oublié, que voulez-vous, j'ai bien du mal à maîtriser ce que l'on nomme : le temps.
Alors je publie aujourd'hui ces malchanceux de diverses pages. Dont un texte, une comptine en vers, c'est exceptionnel.






Et pour s'amuser un peu, trouvez donc à quelle page se rattachent les textes. Et sachez qu'il n'y a rien, absolument rien à gagner.






 
Ce petit sentiment de supériorité ...

Le pompon sur les manèges d'enfants à la fête foraine...

Avez vous déjà remarqué le bonheur et la fierté
que l'on peut lire dans les yeux du petit chanceux
qui a su attraper ce truc virevoltant
au dessus des têtes de charmants gamins
qui a été multicolore
et qui est devenu un rien crasseux
à cause des traces de barbe à papa
et de gaufres au chocolat...
La joie se devine aussi sur le visage des parents:
leur enfant promet
n'est-il pas le plus beau,
le plus habile??...

-"Débrouillard ce petit,
il deviendra un chef" ....

Apostille: décrocher le pompon:
c'est l'emporter sur les autres.


 



Une page de vie étalée au soleil
odeur de fleurs séchées
des printemps envolés.
Déjà,
une ombre brune se dessine
brodant tous les regrets:
pétales fins des frissons printaniers,
légers, légers à accrocher les rêves
lignes sinueuses des amours cabossés
couleur sépia de l'étoffe du temps
mille fois déchirée,mille fois reprisée
quelques rides encore pour offrir un sourire
un nouveau chant d'automne sur le pré défleuri.


Balaline








Et puis, une fois n'est pas coutume, il y a des rimes,  une comptine qui m'a ravie :






Les joies de la chouette

Ma très âgée voisine bretonne
Dans une vieille robe en cretonne
Par grand souci
D'économie
Avait cousu
Au point de Jésus
Un tablier fleuri
Pour ce printemps qui en rit
Tellement de bon coeur
Que s'en est tout un bonheur...

 
Yeodi 


     



AVIS 
Nous aurons 15 jours pour écrire sur la prochaine image, le temps de laisser le temps à ceux qui partiront de pouvoir participer, mais pas trop tout de même) je la mettrai en ligne très bientôt.



Et toujours des problèmes de polices de caractères, les tailles fantaisistes refusent de m'obéir... Chemin vers la sagesse.



6 commentaires:

  1. Martiros et Selva m'dame ! Ok je patiente la nouvelle illustration... ;-) merci... JB

    RépondreSupprimer
  2. sais-tu que ces textes m'étaient connus ? sauf un, celui de Balaline ! Et j'aime aussi beaucoup la comptine de Yeodi qui figurait aussi dans les commentaires de la dernière Page publiée !!! Pôvre Adamante qui t'en voit tant ! C'est d'autant plus sympa de persévérer ! Un grand Merci ... Je ne connais pas la plateforme Blogger, sinon, je t'aurais bien proposé un coup de main !!!!!
    C'est bien, le rendez-vous dans quinze jours. Encore Bravo pour la richesse des partages !

    RépondreSupprimer
  3. des oubliés qui méritaient d'être là, bravo.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne les avais pas toutes lues... alors, merci pour cette nouvelle page.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. 1) au petit jeu de devinez à quelle page, le pompon de Tootsie me renvoie à la page où j'y ai vu un cheval et Jill un manège. Le poème de Balaline va bien avec la page 41 ainsi que la comptine en rimes.
    2) pour Tootsie, dans le langage de ma famille décrocher le pompon a une signification plus complexe qui dépend du contexte mais qui grosso-modo associe à la gloire du vainqueur toute une série d'emmerd... à venir.
    3) pour la mise en page dans blogger, perso, je colle d'abord dans un fichier texte en prenant soin dans ce fichier de débarrasser les copies des tabulations résiduelles et je recopie à partir de ce fichier texte. Pour la mise en page, il n'y a guère de choix, gauche centré ou droit car il n'y a pas de tabulation. La citation ne décale que d'une tabulation et il faut prendre garde à sélectionner strictement ce que l'on veut décaler.
    Pour les images, il vaut mieux les avoir intégré avant la mise en page et là aussi il n'y a que centré, gauche ou droite. Car si tu les changes de place, blogger s'affole dans sa mise en page voire ses caractères.
    J'ai mis longtemps à tâtonner et ne suis pas encore au point.
    Belle semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jeanne, j'en suis à ce point. Et parfois Blogger s'affole sans raison évidente. À suivre...

      Supprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -