dimanche 14 novembre 2021

La page 184



 Merci les Brins pour tous ces chaouettes textes !


Le PACHA - dessin Adamante



Il était une autre fois...



Le Petit Chaperon Rouge

Est tombé malade,

Qui ira à travers bois

Chez sa mère-grand

Rapporter ses victuailles

Conte oblige... !?


On habilla monsieur le Chat déjà botté

Qu'on grim'a en petit Chaperon rose.


Comme mère-grand habitait loin

Lui aussi rencontra le loup...


Où vas-tu de bon matin questionna la bête, à l'école... ??


Que nenni, chez la vieille mère-grand

Du Petit Chaperon Rouge, alitée elle aussi...


Cueillons-lui des fleurs en chemin et...


Ah non ne me faites pas le coup des pâquerettes

Et cetera...


Allez voir maître corbeau

Pour lui soutirer son fromage

Sieur le loup affamé

Si le rusé renard n'est point passé avant vous...



jill bill







De nuit comme de jour



Un chat est embusqué

Ses yeux brillent dans la nuit

Chacun est à sa place


La vie avec ses embûches

Et ses lueurs de songes

En va et vogue


Après la nuit glaciale

J'ai vu le pivert et le merle

Picorer la pelouse


Je raccroche mon sourire

Aux ailes des oiseaux

A la dernière rose bien rose

Aux colchiques de fin d'été

Dans le bosquet de chênes

Les palombes bleues

Glanent leur pitance


Sous la voûte étoilée

la petite musique de l'absence

résonne éperdument

L'aube enfin joue les prolongations

la Campanella de Franz Liszt l'accompagne



Le temps est patience

Je raccroche un sourire

Aux ailes des oiseaux




Marine Dussarrat  novembre 21

                                                       







Et puisque l'on parle de chats...




Des chats et des hommes



J'ai déjà parlé des chevaux

qui filent

et des chats

qui dorment

des souris vertes

qui cabriolent

dans l'herbe fraîche

Et couci-couça

du temps qui s'en va

Et cetera


La crinière au vent

j'écoute le monde

qui va mal

après la pluie

ma tante m'a dit

quand le ciel est gris

les souris aussi

La nuit nous surprend

au pied du lit

et je vous parie

que d'ici demain

rien ne changera

foi de moins que rien




Marine Dussarrat






Maminette aux bigoudis  

 

Tous les soirs, elle posait ses bigoudis. Ma petite Mamie était coquette.

Tous les jours, une nouvelle tenue assortie à son teint.

Elle aimait raconter. "Ma mère, pour les jours de gala, tenait à ce que ses filles aux longs cheveux habituellement tressés vagabondent sur leurs épaules. Leurs jolis minois encadrés par deux longues anglaises parfaitement ordonnées. Dès la veille, le supplice commençait. Longuement, mèche par mèche, entortiller les cheveux autour d'une longue bande de papier fin. Puis, imbiber chaque papillote d'un liquide d'eau fortement sucrée.  ..... Et les garder toute la nuit."


Maminette avait un regard lumineux, malicieux.

Son âme abondait sans fard aux fenêtres de son intérieur.

Quelques poils argentés tremblaient à son menton lorsqu'elle souriait.

Maminette si paisible était parfois coquine.


Sages papillotes  

Noeuds blancs dans les cheveux 

Famille et amis


La grande roue tourne

Et les enfants ont grandit 


Bleu mauve et rose

Maminette si jolie

Accueillante et douce


Bleu mauve et rose

Et rose

Et rose

Ton sourire est toujours là 


Françoise samedi 12 novembre 2021








Félines


 

Invisible aux autres

regard aigu de féline

tout en vigilance,


Quelques minutes hors les murs

pour des denrées de survie.


Par delà la mer

marché bien achalandé

d'un pays en paix


chat bleu sur une frimousse

de fillette sans soucis.


Tantôt sous son masque

elle est retournée en classe

ignorant son privilège.


Là-bas de nouveau

filles et femmes empêchées

de se cultiver.


©Jeanne Fadosi, vendredi 12 novembre 2021


 


 






 

Dame châtelaine

 

Amoureuse du chat botté

Papillote du regard

Quand par sa fenêtre

Elle l’entend miauler.

Chatpristi, la belle affaire,

Est-ce encore bien sage

De courir la prétentaine

Enveloppée en son châle

Près de sa cheminée ?


Elle rêve la chatte

A ses amours d’antan

Rallumant la flamme

Qui brille dans ses yeux.


Le chat a des bottes

Et un chapeau à plumes,

Bleu la chatte 

En ses parures violines.


Illustration d’un conte,

En vers, condensé,

Au plaisir de l’imaginaire !

 

ABC





 




 







Bleu! Si bleu!


 

Certains jours, tous les synonymes ne suffisent pas à traduire sa beauté extraordinaire. Je veux parler de la couleur bleue. Ma préférée.  Ah! Ces nuances mouvantes de l'océan par un bel après-midi de septembre...

 

Océan lapis-

Jouer avec la mouette à

Pic et pic et plouf !

 

"Si je me marie, ce sera avec un garçon qui aura les yeux bleus!" affirmais-je, catégorique, à douze ou treize ans. Et, chance, mon vœu s'est réalisé.

 

Méditerranée-

Son éternel été

A les yeux de l'amour

 

Souvenir de vacances. Ma grand-mère paternelle avait l'habitude de placer une boule de bleu dans l'eau de sa lessive de draps et autres serviettes. Puis, elle étendait ceux-ci sur l’herbe. "Pour les faire blanchir" disait-elle.  Je revois encore ce léger reflet azuré au froissé du linge. Ce que c'était beau. Mais, une fois, quelqu'un d'autre avait été attiré, tout comme moi, par cet éclat virginal.

 

Soleil aoûtien-

Les toiles des draps signées

par la Grisette

 

Cette chatte aurait pu être l'héroïne d'un conte à l'image de celui du Chat botté. Elle était très gentille, caressante, se frottant à nos jambes, ronronnant telle un diesel. Pourtant, sous son air câlin, elle cachait une bonne dose de roublardise. J'ai connu un autre Mistigri qui n'avait rien trouvé de mieux que d'approcher  d'un peu trop près l'un de mes pastels. Celui-ci, vaporisé de fixatif, était en train de sécher appuyé contre la façade de notre maison. Apercevant la manœuvre  du félin, je criais. Surpris, le minet bondit en arrière, heurta le tableau, le fit tomber sur lui, s'agita dessous puis fila dare-dare. Cyan, indigo, turquoise, marine, violet, mauve, jaune, orange. Quel tableau bondissant !

 

Haro  sur le chat-

Sauve-qui-peut arc-en-ciel

du matou maté

 


Martine Madelaine-Richard




 





Quand le bleu voyage avec l'orange et le parme



Ce chat bleu a des aspects expressionnistes tant il suscite d'émotions par la couleur bleu vif de son corps et de son visage : on se perdrait dans ce bleu comme on se perdrait dans celui du ciel...bien sûr, mais il est remarquable aussi par l'expressivité de ses yeux.


Ce chat bleu me cha-vire

cha-bada, cha-badabada,

ses yeux phare cha-toient-


dans leur onde cha-leureuse  

ça cha-loupe pas mal !


Ce bleu vivifiant est bien mis en valeur par la tonalité orange qui encadre le chat.


L'orange pétille

soleil, chaleur et énergie-

un chat charmeur


Quant au parme et mauve sur la chevelure et le col du chat bleu, ils donnent de la douceur et du rêve au portrait.


Rêverie, onirisme-

la douceur des tons voyage vers

la sérénité


Ce chat a un air philosophe et au final inspire des ondes positives.


Pas un chat cha-grin,

cha-touillez-le, il rit bleu-

chat bleu chat bienheureux !


Claudie Caratini 




 




 

Deux fleurs d'or


 

Il est venu un soir avec les oies sauvages

Deux fleurs d'or quémandant

sur pattes de velours

un pelage douceur invitant la caresse

dans son beau noir de jais

Un bijou de chaton

oublié dans la rue

prêt à se laisser aimer

dorloter câliner

L'adopter ?

S'attacher ?

Déjà nos mains s'avancent

et s'embrument de joie

Le petit chat est là

fragile ronronnant

c'est le cadeau du jour

le hasard des rencontres

dans cette soirée sans lune

et nous le savons déjà


deux fleurs d'or vont embaumer la nuit


 

Balaline 12 octobre 2021




 


 

Le Pacha



Il a des rêves plein les yeux, un regard d’espace où la conscience flirte avec l’innocence.


pensées de nuages

d’aucuns diraient d’ailleurs -

un si bel éclat


Il brode l’or des étoiles sur la couverture sombre du ciel, le bleu s’est dilué dans la nuit, et les enfants sommeillent.


l’astre chat, pacha

sur l’infini vaporeux-

rose de l’amour


L’aurore d’une vie s’écrit dans ce regard d’éveil, le désert est peuplé de songes que traverse parfois une étoile filante.


clin d’œil de l’apex

sur l’ocre infini des sables

un frisson de paix.


Adamante Donsimoni



ou encore





 

 

9 commentaires:

  1. Quelle page encore avec ce chat bleu fascinant ,-) Merci les Brins, merci Adamante, au plaisir, amitiés JB

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve que Trois mots font l' Unanimité : regard,bleu et conte .....

    Et dans la même veine, je pense à la chanson de Pierre Perret, Femmes grillagées. Aux Hirondelles de Kaboul de Yasmina Khadra. J'ai aimé le livre, mais n'ai pas vu le film.

    https://youtu.be/wJFHIAajQ8UI
    Belle journée à toutes.

    RépondreSupprimer
  3. Quelle page, il va me falloir venir et revenir pour gouter pleinement à chaque texte... Chat bleu a eu la cotte auprès des brins !
    Bonne semaine à toutes !

    RépondreSupprimer
  4. Merci Adamante, c'est une belle page,variée et éclectique ! En compagnie des chats on n'est jamais déçu !

    RépondreSupprimer
  5. Pour Jeanne
    - Tes mots m'évoquent les Femmes grillagées de P.Perret. Et aussi Les Hirondelles de Khaboul de Yasmina Khadra. J'ai lu le livre mais n'ai pas vu le film ...
    Tout ça dans le regard lumineux du chat d'Adamante.

    RépondreSupprimer
  6. Du bleu du chat au bleu de l'encre, en passant par l'or des yeux, que de beaux textes nés de ce dessin !
    Merci Adamante et tous les brins.

    RépondreSupprimer
  7. des inspirations diverses et fortes pour cette image douce et fantaisiste

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Adamante

    Merci de m'avoir publiée! J'ai apprécié tous ces textes, contes et poèmes qui sont tous originaux, créatifs et plein de poésie. Je n'ai pas votre facilité à écrire des histoires...je ne me lasse pas de vous lire et relire.

    Bravo à vous donc pour votre fertilité dans l'imaginaire.

    Claudie

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires. Ils sont en attente de modération, donc pas de Captcha.