Communauté de l'Herbier de poésies

mardi 4 juillet 2017

L'herbier propose Rembrandt pour la page 82

Allez, on écrit tous un haïbun en cheminant avec un grand maître de l'art.
 
 







Rembrandt (Rembrandt van Rijn) (Pays-Bas, Leiden 1606-1669 Amsterdam)  




Cottage près de l'entrée d'un bois 

Panne d'image, crainte d'user de reproductions « non libres de droit », j’ai visité The Metropolitan Museum of Art. Ce que nous faisons s'inscrit, selon ce que j'ai compris, dans le cadre légal des œuvres "libres de droit".
De quoi alimenter les pages de l’herbier et nous faire voyager dans l’art.

Cette œuvre datée de 1644 est réalisée avec :
« Plume et encres allant de brun clair à brun foncé, marron lavages, corrigés en blanc (oxydé, partiellement écorchée), et des touches de craie rouge (dans les structures ajoutées à la gauche de la maison principale). »

« Pour un peintre dont la principale préoccupation était la figure humaine, Rembrandt a dessiné et gravé un nombre remarquable de paysages. Cette vue d'un chalet près du bord d'un bois, bien que caractéristique dans le sujet, est exceptionnelle parmi ses paysages pour sa fluidité de ligne, sa profusion de lavage et sa grande échelle. C'est le plus grand dessin paysager de l'artiste et celui dans lequel l'architecture du chalet submerge quelque peu la nature. Bien que le nombre de dessins attribués fermement à Rembrandt ait diminué ces dernières années, suite à des évaluations plus rigoureuses et systématiques de son œuvre dessinée, cette feuille impressionnante a marqué son terrain. Le dessin est signé et daté de 1644 avec le même stylo (…/…)
(voir le texte original en lien sous le dessin)  



11 commentaires:

  1. ça pourrait être "Ma cabane au Canada" .... J'aime beaucoup, mais encore une fois je ne vais pas honorer le rendez-vous du vendredi. Des problèmes de santé requièrent fortement mon énergie. Mais dès que je le peux, je passe et repasse ... Même si je ne laisse pas toujours de traces ! Le haïbun est une forme littéraire que j'ai découverte ici. Un "exercice qui me plaît beaucoup. Il se peut que j'écrive un texte sur cette oeuvre de Rembrandt, mais plus tard.
    À bientôt de vous lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Adamante, je suis loin de tout connaître de Rembrandt, comme cette plume et encre... Ce cottage, de nos jours, on crierait au scandale côté salubrité... Bon ya plus ka... merci, JB

      Supprimer
    2. Nous avons pour toi un petit coin dans notre cabane intérieure, pour t'accueillir et t'entourer des énergies les plus positives qui soient. N'est-ce pas dans les plus modestes cabanes que brille la plus belle lumière ? Celle de l'amour et de la vie.

      Supprimer
  2. Merci Adamante
    "à chaud" dès de le frisson de l'impression générale, je t'envoie le texte et te souhaite une bonne soirée.
    Je me permets ici de faire un coucou à la Vieille marmotte et de lui envoyer ondes positives et douces pensées.
    Je vous embrasse toutes les deux, la tendresse c'est tout rond:http://chou-genou-caillou.blogspot.fr/2017/07/la-tendresse-cest-tout-rond.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jamadrou. Oui, la tendresse c'est tout rond, et ça me laisse méditative .....

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup ce dessin... mais... pour ce vendredi c'est un peu court pour moi je crains d'arriver en retard, pardon Adamante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de problème, il y a toujours un petit coin pour les retardataires et des liens à créer pour informer les membres d'une nouveauté quelque part dans les galeries où les racines se croisent. Un bon prétexte pour re-visiter les pages et pourquoi pas écrire un texte sur une ancienne. Ce pourrait être une invitation. Écrire un haïbun alors que l'on s'est exprimé en prose, ou le contraire ou encore autre chose. Tant que l'on reste en dehors de la rime et de la métrique imposée par une forme classique. Ce pourrait être une bonne proposition non ?
      Il se pourrait que je la fasse pour les vacances. Je réfléchis.

      Supprimer
  4. Je vais oublier que c'est de Rembrandt et me concentrer sur l'image et ce qu'elle m'inspire. Et oublier aussi le roman que j'ai lu au printemps "Hérétiques", de Leonardo Padura.
    Très triste que la vieille marmotte est des ennuis de santé mais c'est important qu'elle utilise son énergie à se régénérer. pensées amicales et comme dit Jamadrou, unissons nos ondes positives pour les lui envoyer.
    Côté droit d'utilisation des oeuvres, trouvé cette page de France culture qui ne tranche pas la question mais aborde plein de questions que je me posais (les parties à écouter complètent le texte)

    https://www.franceculture.fr/photographie/photo-au-musee-que-dit-le-droit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jeanne. J'accuse réception des ondes, et confirme qu'elles sont TRÈS très positives. Je pense aussi qu'elles sont dotées d'effet boomerang !!! :-))

      Supprimer
    2. Merci Jeanne, je visiterai le lien.
      Je suis heureuse que notre petite communauté s'unisse pour générer des pensées positives pour soutenir un de ses membres, c'est sans doute le plus important au travers de ce partage. Un vrai lien profond et désintéressé.

      Supprimer
  5. Une Vieille Marmotte émue se tait :-)) ! ...

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -