Communauté de l'Herbier de poésies

vendredi 11 novembre 2016

La page 55 de l'herbier, chat tourne

 
Une page aisée à monter car personne (ou presque !) n'a oublié de joindre son adresse sous le texte envoyé. 
Un immense merci !


Les images, chat remarche !

Voici donc un Charivari volontaire
 pour s'extraire des réalités géopolitiques chamboulées par l'oncle Sam,
ainsi qu' une plongée dans une nuit Africaine.

Belle fin de semaine à tous !
AD


Photo récréanotée de mon bol de café du matin prise au soleil d'été Creusois sur la terrasse.
Détails importants car chaque Terre a un parfum propre qui crée ses images !



Raminagrobis...

Dans une bulle
De lumière
Raminagrobis
Se fait ombre chinoise,
L'ombre de lui-même...

Tout petit
Dans une flaque
De soleil
Dans une éclipse
De lune
En catimini
Presque invisible
À ma mi-aoüt
Le chat est
Amoureux... !

Félix et Garfield
Sont sur les rangs
Il va falloir la jouer finaude
Pour s'introduire
Chez la voisine... !

Mais, traces de patte
Trahissent...
La maîtresse rentre sa chatte,
Queue basse
Raminagrobis rentre chez lui...












Elle frissonna. Ramena son châle sur sa poitrine, doigts crispés.
La peur déformait ses traits ! Non pas ça crut-elle crier ... Pas ça !











 


Pattes de velours
sous lanterne de nuit
le chat passe














La ronde des matous fous

Sur la planète Monboldecafédumatin
Tout tourne à l’envers
Les chats ont perdu le sens de l’orientation
Deux pattes suivies d’une queue
Comme les mouches qui marchent au plafond
Cherchent à parcourir le ciel
C’est la ronde des matous fous
Ils tournent comme des planètes déboussolées
C’est évident, l’équilibre est rompu
Plus rien ne va
Comme dans le monde des humains
Ça patounne à l’envers
Ça file tout droit
Vers le grand n’importe quoi 
Le chat soleil imperturbable
Rayonnant de blancheur indifférente
Garde la pose
Il brille
C’est sa fonction
Il réchauffe
C’est son rôle
Le monde des astres se fiche de nos états d’âme
Et moi
Je finis par boire mon café
Avant qu’il ne soit froid.










Alice dans le puits
tombe tombe
sans fin
Ce n'est pas un lapin
est-ce un loup,
un chat noir ?
un chien pas assez brun ?
cette lumière, est-ce son œil ?
un tunnel avec un bout ?
ou juste un avatar
du trou noir
qui a tout absorbé ?







Le chat est à l'envers
La maille est à l'endroit
Une sphère cosmique
Pointe la queue du chat
La papatte indique
Le sens de l'univers
J'ai perdu mes repères
Ma raison et le reste !



              et aussi



Un flash pour la peur
l'homme est un loup
pour la bête traquée
je voudrais qu'elle échappe
à ses ruses cruelles


Je suivrai la piste
du félin qui est surpris
par plus fort que lui


Clap de fin
il a laissé des traces
le funambule

©MarineD







 
Nuit Africaine


La lune noire
éclabousse la nuit
Quelques lambeaux de suie
ombres fragiles
sur la toile de vie
s'estompent
Masque de l'étrange
ou peinture de peine
l'homme noir épie
Inquiétude
prémonition
le bourdonnement des voix s'est tu
A pas lourds et usés
la matriarche
avance vers son destin
Elle s'en va rejoindre
les autres âmes grises
ces feux follets dansant
qui illuminent
chaque nuit Africaine

                                           ©Balaline 







 
Tourneboule
Boule de flipper
Dans les tunnels du Sombre.

Minet a couru derrière le lapin d'Alice.  Mais, peu habitué aux effets d'apesanteur des tunnels, le voici qui tourne sur lui-même, sens dessous dessous, et que je tourbillonne.... Là-bas, le lapin file vite , un œil sur le chemin, l'autre sur la montre.

Tourneboule
Boule de flipper
Minet le curieux se jure, mais un peu tard, qu'on ne l'y reprendra plus.

           ©Martine
 






Venus des commentaires, quelques poésies supplémentaires :



Tourneboule le temps
sous nuit mal lunée
-le chat en perd la boule


Claudie (pas de lien)





Un matin dans ma terre sombre et brune

je Creuse un tunnel

Le chat ferma les yeux

puis y entra

Voilà pourquoi

sur la trace de ses pas

dans le tunnel

mes yeux voient dans le noir

des morceaux de soleil.



jamadrou le 11 novembre

(un peu sur les traces de Maurice Carême: Le chat et le soleil)


 Voir le poème de Maurice Carême chez jamadrou en commentaire

15 commentaires:

  1. Nous avons trempé nos plumes dans ton bol de café Adamante de façon fort plaisante encore... bravo tous et au plaisir encore... bizzzz

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Adamante,

    Quel bel ensemble! Tes récréanotes ont une part de magie qui inspirent de jolis mots
    bravo à tout le monde
    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parler de magie, voilà qui ne pouvait que me faire plaisir, Martine, merci.

      Supprimer
  3. une image prémonitoire et une sensation partagée. Intéressante l'explication de la genèse de cette image

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réalité parfois se gonfle, une drôle de distorsion se produit et une nouvelle image apparaît. Selon le Dao, pourrais-je dire que le Wu Ji crée une nouvelle forme quand mon "vide" intérieur lui en laisse le loisir?
      Belle fin de journée, Jeanne, et merci.

      Supprimer
  4. De l'Europe à l'Afrique la ronde des contes, se lisant dans un bol de café.
    Le récréanote se fait balade imaginaire, encore une bien belle page !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous voyageons beaucoup avec l'Herbier. Merci, Annick.

      Supprimer
  5. Absente quelques temps, j'avais complètement oublié notre rendez-vous, j'en suis désolée.
    Je viens d'écrire un tout petit texte: "Le chat dans le noir" inspiré par ton joli dessin et tes mots d'introduction mais aussi guidé par les traces de Maurice Carême.
    http://jama.e-monsite.com/pages/pour-l-herbier-poesie-d-adamante/le-chat-dans-le-noir.html
    Amitié Adamante et bonne longue fin de semaine

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, Adamante

    J'ai beaucoup apprécié ces divers contes sur ta chouette récréanote!

    Tourneboule le temps
    sous nuit mal lunée
    -le chat en perd la boule

    Bonne après-midi
    Claudie

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup, Claudie, je l'ai rajouté à la page.

    RépondreSupprimer
  8. je reviens faire un petit tour sous ta belle page. Jamadrou et Claudie y trouvent naturellemnt leur place.
    Un régal que cet ensemble.

    Merci pour cet enchantement
    ;)

    RépondreSupprimer
  9. Désolée pour le matou mais sa queue majestueuse m'a trompée ! et puis l'Afrique....
    Merci Adamante et vous toutes pour ces belles lignes partagées.

    RépondreSupprimer
  10. Coucou Adamante
    voici mon lien avec le texte enfin terminé... Un grand merci pour ta superbe récréanote qui m'a bien inspirée...

    http://le-petit-monde-de-luciole.eklablog.com/le-soleil-a-rv-avec-la-lune-a127447148#comment-79820524

    Merci et bisous

    RépondreSupprimer
  11. Je vois que ton blog est revenu à la normale Adamante, tant mieux !

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -