Communauté de l'Herbier de poésies

vendredi 14 octobre 2016

La rose





 



 

8 commentaires:

  1. Merci Adamante... A nos plumes, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien reçu ton texte. Mais ce n'était pas la proposition. Qu'à cela ne tienne, je la publie pour la page de vendredi prochain.
      Bizzz M'Dame

      Supprimer
  2. La roumaine...

    Rouge à lèvres
    Appuyé
    Ne voir que lui
    Sur ce visage,
    Oeillade
    Aux oiseaux de nuit,
    Elle racole, muette
    Sur la voie,
    Plus une oie blanche
    La femme
    Du trottoir
    Chignon en bataille
    Elle te fait l'amour
    Pour dix balles...

    Rouge à lèvres
    Appuyé,
    Rose de Noël
    Qu'on la nomme
    La belle plante
    Vendeuse de ses soleils
    A minuit...


    jill bill


    http://jill-bill.eklablog.com












    RépondreSupprimer
  3. La lumière essaie de l'effacer, mais elle ne peut que transformer l'image.
    La rose, tache de sang, continue de nous montrer l'absurdité de ses essais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très beau et très vrai. Belle soirée, Quichottine.

      Supprimer
  4. Un bel Haïku qui me renvoie au dialogue du Renard et du Petit Prince : "Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé"
    Mais pas de rondeurs dans cette création-ci qui me renvoie plutôt au
    Dormeur du val de Rimbaud :
    C'est un trou de verdure où chante une rivière,
    Accrochant follement aux herbes des haillons
    D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
    Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.
    que chante Sapho dans son album "Barbarie" - 1983 https://youtu.be/TxFcmrPmzu0

    ou encore au petit coquelicot de Mouloudji : https://youtu.be/4VaFycyOciI

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -