Communauté de l'Herbier de poésies

jeudi 12 mai 2016

Béance de vide



Le soleil se fait lune
cocon de brume
tissage d’hiver
la flèche d’une cathédrale partie à l’assaut du ciel
efface doucement ses lignes
paroles de silence
des houppelandes de neige
sur le peuple des arbres
veillent sous le regard vide des fenêtre closes
chaleur secrète des logis
pesanteur
l’humanité calfeutre ses noirceurs
ici l’on naît
ici l’on meurt
ici l’on aime
ici l’on pleure
la bouche noire des eaux
capture la pâle lueur de l’astre emmitouflé
tout n’est qu’apparences
béance de vide
ici tout ce qui vit
nous parle de fin. 

©Adamante (sacem)

7 commentaires:

  1. J'ai suivi le lien en effet c'est tout à fait ça !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis allée voir le tableau... Merci pour la découverte.
    L'apparence cache le plus souvent des sentiments profonds et la fin vient toujours trop vite.
    Merci pour ce poème, Adamante. Il est magnifique.

    RépondreSupprimer
  3. Très heureux que ce tableau d'Alvaro De Taddéo, un ami artiste, continue d'inspirer . Bravo Adamante, belle plongée dans les eaux noires du fleuve en hiver. Je transmets ce poème à l'artiste, qui sera heureux, j'en suis sûr, de cet autre point de vue sur son tableau. Merci beaucoup pour ce partage spontané.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous pour cette découverte. Si vous le connaissez, pensez-vous vous qu'il serait-il d'accord pour nous prêter une image (ou celle-ci) pour l'Herbier, sachant qu'elle apparaîtra sur tous les blogs des participants (avec le lien bien entendu)?
      Cordialement

      Supprimer
  4. Ton texte est beau et illustre parfaitement cette magnifique gouache dont j'aime beaucoup les teintes...
    Bises Adamante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Marine, j'ai beaucoup aimé l'image ainsi que le texte de Serge. Je n'ai pas résisté à l'envie de lâcher mes mots sur l'herbier (dont c'est d'ailleurs la vocation). Partage, toujours le partage.

      Supprimer
  5. Tes mots collent au tableau.
    Cet hiver, et ce vide.
    Tu as bien fait de demander pour l'herbier auquel je n'ai pas participé.
    Bonne journée Adamante.

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -