Communauté de l'Herbier de poésies

mardi 8 mars 2016

Ce que je crois





Je ne crois 
ni aux noirs 
ni aux blancs

je ne crois 
ni aux hommes 
ni aux femmes

je crois aux êtres
à la force 
en eux
la seule
qui les élève
vers
la 
liberté 
amour
véritable.

©Adamante (sacem)







Ce poème, que j'ai écrit en mars 2013, a été édité dans l'anthologie de Paul Dakeyo  "Monsieur Mandela" (un autre de mes poèmes qui a donné son nom au livre). 

Je le fait remonter aujourd'hui à l'occasion de la journée des femmes, car je sais qu'avant d'arriver à cette reconnaissance de l'Être il faudra encore lutter pour la reconnaissance du sexe femme.
Je l'ai illustré de ce portrait double que j'ai nommé "en noire et blanche".


Un hommage de plus de cinquante poètes du monde entier

La vidéo interview de Paul Dakeyo



Pour commander -envoi suivi- 
Ed.Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud
23 € si vous faites référence à ce blog
(Soit 20 € + 3€ de frais de poste au lieu de 6€)
Editions A3 - 36, rue Barbès 94200 Ivry sur Seine

3 commentaires:

  1. A nous alors, les femmes de cette terre qui ne vivent pas la même vie... se faire sa place au soleil, le rêve de toutes, bien traitées, aimées et estimées... à bon entendeur messieurs !

    RépondreSupprimer
  2. Moi qui ai eu la chance d'être bien traitée, en général, durant toute ma vie, je m'associe à tes mots pour que toute petite fille qui naît sur cette terre n'ait jamais à pâtir ou rougir d'être du sexe féminin.
    Ta peinture est toute de vérité et beauté.

    RépondreSupprimer
  3. Quand on mêle le blanc et le noir on peut faire de beaux gris, alors pour moi les couleurs sont toutes les bienvenues et quand liberté effectivement se conjugue à l'amour...
    Merci pour ce poème Adamante

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -