dimanche 13 novembre 2022

Petite chose P 209

 


Adamante Donsimoni - Aquarelle 





Chose



Elle convoite

Un poisson dans l'aquarium

Ma petite Chose, gourmande,

Chatte ronde

Comme une boule de Noël...


Elle convoite

Se lèche déjà les babines

Pécheresse

Ah l'envie

Va t-elle arriver à ses fins...


Elle convoite

En habit de camouflage

Pareille à un caméléon

Sur la branche

Mon écaille de tortue...



jill bill












Une boule de douceur

 

" Une toute petite chose "

une boule de douceur

parfumée aux couleurs

joyeuses

d'un monde sans entrave

Danseuse sur ma joue

houppette sur ma peau

poudrée de soie

qui caresse en tremblant

comme une vaguelette

s'effaçant sur la grève


" Une toute petite chose "

comme mon vieux doudou

cette petite pelote 

de tendresse

présente chaque nuit

sur le quai de mes rêves

des voyages étranges naviguant

entre espoir et désespoir


Balaline - 10/11/2022






 


Petite chose



Petite chatte arc en ciel

Petite chose lueur nuage

regard zéphir


Tes yeux me parlent

de bonté et de courage

d'attachement


Sous une pierre

égayée de fleurs jaunes

Tu reposes


Tu es toujours là

Je sais que tu veilles

sur mes douleurs

prés du grand pin et du laurier

sous un tapis de cyclamens


Marine Dussarrat - 9 novembre 2022











Chats et chatteries :

  

 

Chat félin, étrange Raminagrobis

Coups de soleil, bleus et coups de griffes

Chasseur en son temps

Rayonnant sur son royaume

Gare aux rats, gare aux souris

Chat, prince de justice

Sans quartier, croqueur de plaignants

Pour satisfaire sa gourmandise

 

Chat en modeste héritage

Avec un sac et une paire de bottes

D’un meunier fit un marquis

D une fille de roi la princesse de Carabas


Chat lune*, souriante découverte

Pour chaton sans toit

Au ciel comme dans la rivière

Tête en l’air, tête en bas,

Jeu du chat et de la souris

Par la fenêtre des enfants

Partage en toute complicité

Clin de lune et joie du minet


Minauderies et autres chatteries

Artiste et chat de gouttière

Séducteur d’une Duchesse

Le voilà beau-père et protecteur

 

Chat de la mère Michelle

Chat de Marie ou bien de Rose*

Pacha dans les chaumières

Compagnon des solitudes

Autant que fugueur nocturne

Charmeur pour leur plaire

Du regard il apprivoise,

De son pelage il câline

En ronronnant dictant sa loi

Où qu’il soit, c’est lui le maître.

 

Chapristi ou charivari,

L’animal a du caractère

Jamais il ne donnera

Sa langue au chat !!!


ABC


 

·      Les albums du Père Castor : Chat lune d’Albertine Deletaille

·      Deux coqs d’or : John, Rose et le chat de Jenny Wagner











 C'est dans l'allée d'une galerie de peinture que m'apparut cette "petite chose" !


Un doux minois

chabada, chabada-

p'tite boule de soie


Elle était séduisante à souhait !


Ses yeux, sa bouche

ses lèvres goulues coquines-

Oh ! un chat gourmand !


Mais, ce chat était aussi plein de malice !


Oh! toi! le chat gourmand !

tu te lèches les babines

comme un innocent !


Pourtant, tu caches bien ton jeu..


Un  félon félin

drôlement roué-

tes proies te redoutent


Elles ont raison de te craindre car tu as un charme certain


Et, si tu souris

c'est pour appâter les souris-

un fieffé séducteur !


Tu me plais bien malgré et peut-être à cause de cela et je t'ai adopté.


Ta mine soyeuse

ta beauté singulière

me font craquer!-


je sens ton désir de caresses

tu dégages tant de tendresse !


Avec ta bouille emplumée, tu caresses la toile et je te trouve irrésistible....Tu trouveras dans un coin de mon salon, une place de choix.


Toi, le chat angora-

ta langueur remarquable

m'allèche

 

Claudie Caratini - Le 12/11/2022


 









Petite chose gourmande



  Une petite comète à tête de chat, qui semble bien l’avoir perdue sa tête, roule-vole sur le fond miellé d’un ciel estival plein d’énergies pétillantes et de couleurs désinhibées. Elle me précède sur le chemin, à moins que je ne la suive, l’air de rien, le nez au vent. 

Je veux m’imprégner de la moindre de ses mimiques. Les yeux emplis de succulence, la chose succombe sans aucune retenue, je feins l’indifférence et me retient de rire. Cette Maya aux joues rebondies, gavée et toujours avide semble-t-il de nectar, ne cesse de se lécher les babines. 

La hors-la-loi de la morale fait plaisir à voir, céder à l’envie n’est pas là concupiscence mais épanouissement. Il ne faut pas cacher qu’on aime quand on aime comme ça. Moi, je me régale à l’observer, je l’avoue sans difficulté


cette gourmandise 

est une invitation à vivre-

bonheur sans honte


aux pays de la joie

la règle est jouir d’aimer



Adamante Donsimoni – 6 novembre 2022 

 

















Le coin des retardataires




Ce mercredi soir*

longtemps en lévitation

elle trace la route


D'abord grosse comme un soleil

doucement rétrécissant


C'est un rituel par héritage dont je ne ressens pas l'urgence. Mes morts sont dans mon coeur et s'invitent dans une nostalgie douce, sans besoin de rendez-vous. Il suffit d'un paysage, d'un lieu-dit, d'un objet parfois, d'un questionnement que j'aimerais soumettre à l'une ou l'autre de mes chers disparus comme aux années de ces partages stimulants.


Je me pensais grande

ils balisaient mon chemin

d'âme buissonnière


Il faut me débrouiller seule

sans réponse à mes questions.


La lune rose et ocre dans l'heure bleue, montgolfière sans nacelle, pantin aux ficelles invisibles a deux yeux je vous assure et à sa bouche un grand sourire malicieux. Comment penser tristement à mes morts ? Cendres dispersées trop loin pour en visiter le lieu ou dépouilles emmurées dans le béton des tombeaux, que peut-il leur survivre ? Je ne crois pas et ne sais rien. Des questions encore et encore ...


... restant en suspens.

Des réponses provisoires

rassurent les vivants


Des mots des phrases des pensées

font les civilisations


Les villages des morts, leur allure, les soins, disent plus des vivants que des disparus. J'y vais rarement mais je cède aux rituels à quelques jours près. Quand je peux. Je crains les foules, celles des cimetières comme les autres. Ce n'est pas vraiment une contrainte, plutôt une injonction intime surgie du fond des âges, joie et tristesse mêlées.


Ce mercredi soir

sur la route du retour

Novembre est trop vert


Dame lune lentement

s'élève au-dessus des champs


Cercle facétieux

pâle copie du soleil

je te vois sourire


Là-bas des objets symboles

parlent aux morts des vivants.


©Jeanne Fadosi, dimanche 20 novembre 2022

                          Fadosi continue 


* C'était le soir du 9 novembre et je revenais d'un circuit des cimetières où il y a des tombes de nos proches. La lune était pleine. Mon trajet a longuement accompagné son lever dans un ciel de plaine bien dégagé.


 

9 commentaires:

  1. Petite chose a tout d'un félin, les plumes ne sont sont pas trompées... Au plaisir Adamante et toutes, amitiés, JB

    RépondreSupprimer
  2. Une toute petite chose qui tient une grande place !!! Chacune l'a bien exprimé à sa façon...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Adamante et tous les Brins!

    Une création adorable qui a su nous inspirer...de jolies choses....
    J'ai aimé tous ces textes très mimi!

    Bravo à vos plumes!
    Claudie

    RépondreSupprimer
  4. Pour Claudie : J'aime ce "chabada la bouille emplumée" ça donne envie de jouer, à chat bien entendu ! 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ce "chabada la bouille emplumée" ça donne envie de jouer, à chat bien entendu ! 😉

      Supprimer
  5. Tant de gourmandise, de chatteries, de caresses et de tendresse pour cette petite chose toute en douceur ! merci à tous les brins.

    RépondreSupprimer
  6. Pour Claudie Un chat si beau, joueur, ronronneur, enjoleur, chasseur, ils sont tous ainsi les chats, quelque chose de beau, quelque chose de trop, mais ils ont tout notre amour ! Beau haibun Claudie, merci d'être passée sur Emprises

    RépondreSupprimer
  7. Aimer, bien sûr Adamante, et chaque jour pour ne pas laisser mourir les choses de la vie, de la nature, et les rêves...
    Une petite chatte gourmande comme une abeille t'accompagne et te ravit !

    RépondreSupprimer
  8. Merci, Adamante et Marine pour vos gentils commentaires...(je découvre ce jour, le com de Marine).

    Amitiés
    Claudie

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires. Ils sont en attente de modération, donc pas de Captcha. Si vous commentez sous "Anonyme" signez d'un pseudo ou d'un prénom, c'est toujours plus sympathique.