Communauté de l'Herbier de poésies

mardi 5 janvier 2016

L'herbier - Moisson 28 toile de W.Turner


Voici la 28ème moisson de l'herbier
Merci d'avoir suivi ici








     La toile... 

     Gens jouant les bossus
     Le temps d'un ramassage
     A marée basse
     Crevette prisonnière
     Des flaques...
     La mer qu'on dirait ouverte
     Comme par miracle
     Laisse passer le dieu soleil
     Qui se retire, au loin...
     Soir de juin tombe
     Quelques acharnés insistent
     Fouillent le sable luisant,
     Par plaisir ou par obligation
     Femme et enfant jouent les bossus
     A marée basse,
     Dans le ciel plus un oiseau
     Plus un cri,
     Plus haut sur la jetée 
    Je leur jette un dernier regard,
    Plie bagage, mon chevalet,
    Ils reviendront demain
    Gagner ces mêmes francs,
    Moi, avec cette toile... 

     jill bill





                                     Sur la grève
                                     au soleil du levant
                                     ils pêchent ensemble

                                     Marine D 




        Soleil et sable fin
En miroir de marées
S’affairer à la récolte
Pêcher l’appât

Nuages et vent
En danse macabre
Ignorer la noirceur
Courber l’échine

Vision d’un peintre
Sur la surface lisse
D’un quotidien
À fleur d’eau
        ABC




Dans la brume matinale
Ils sont venus sur la plage
Pour ramasser des coquillages

Sous le soleil estival
Ils ont trouvé des trésors
Des perles, des nacres, de l'or
                Josette T







        Marée basse
Sous l’incendie du ciel
Le blanc des jupes
Le dos courbé des femmes
Quête des crustacés
Orphelins des marées
Transcendance de soleil
La vie exprime la lumière

 Adamante







Le coin des nouveaux et des retardataires :




Moissons des jardiniers de la mer
Moules et coques et crevettes
Et cette superbe bonne fortune 
Parfois sous un rocher 
Promesse d'un régal entre les régals
Un homard bien vivant... 





Et soudain un cairn
pour rappeler l'évidence
Les pieds sur le sable

et soudain un cairn
pour rappeler l'évidence
les cheveux au vent

"Le temps efface sur le sable"*
"avec le temps va tout s'en va"**

Le temps, le vent, le sable...
La vie, et la vie,
fragile et éphémère.

Jeanne Fadosi




Sur la plage
en quête de coquillages
dans la lumière ocre
jupes relevées
dos ployés
pieds et jambes enfoncés
presque envasés
les femmes
fouillent
le sable
la mer
le ciel
voient deux poissons
gueule ouverte
essayer
d'avaler
le soleil

Pimprenelle



19 commentaires:

  1. Merci Adamante et bravo aux dames qui s'y sont collées... au plaisir, bizzz

    RépondreSupprimer
  2. Un très joli tableau, permettant de belles interprétations...
    J'aime beaucoup tes deux derniers vers Adamante.

    RépondreSupprimer
  3. Une belle récolte de textes tant pis pour les coquillages, du moment qu'ils auront profité à ces gens qui les ont bien mérités en tout cas ...

    RépondreSupprimer
  4. Moissons des jardiniers de la mer
    Moules et coques et crevettes
    Et cette superbe bonne fortune
    Parfois sous un rocher
    Promesse d'un régal entre les régals
    Un homard bien vivant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de cette participation qui j'espère se poursuivra dans l'avenir. J'ai rajouté le poème à la page. Belle journée.

      Supprimer
  5. coucou Adamante? je n'ai pas eu le temps de m'en occuper hier. Acceptes-tu encore ceci ?
    Et soudain un cairn
    pour rappeler l'évidence
    Les pieds sur le sable

    et soudain un cairn
    pour rappeler l'évidence
    les cheveux au vent

    "Le temps efface sur le sable"*
    "avec le temps va tout s'en va"**

    Le temps, le vent, le sable...
    La vie, et la vie,
    fragile et éphémère.

    Jeanne Fadosi

    (ps cela m'a renvoyé à deux publications que j'avais faites)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jeanne, j'ai rajouté ton texte à la page. Merci de ta participation.
      De quoi s'agit-il dans ton ps ?

      Supprimer
    2. je n'ai pas eu le temps de mettre en ligne, sans doute demain dans la journée en attendant je te mets les liens vers ce qui m'a permis de relier ce tableau à d'autres de mes rêveries
      http://fadosi.over-blog.com/article-passerelle-pour-des-reves-41304581.html
      http://fadosi.over-blog.com/article-le-galet-et-la-colombe-42109680.html

      Supprimer
    3. bis ps, tu peux effacer les * vu que j'ai oublié de joindre la légendee

      Supprimer
  6. Adepte de la pèche à pieds, je m'y retrouve. Bravo à tous les participants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta visite. Un poème pour s'y retrouver encore plus ? ;)

      Supprimer
  7. que d'occupations quand la mer est bassee

    RépondreSupprimer
  8. J.B. vient de me rappeler à l'ordre ! J'avais oublié ce mardi et journée plus qu'occupée jusqu'à présent. Tu peux, si tu le veux, laisser de côté. Tu sais bien que je ne me formaliserai pas.

    Sur la plage
    en quête de coquillages
    dans la lumière ocre
    jupes relevées
    dos ployés
    pieds et jambes enfoncés
    presque envasés
    les femmes
    fouillent
    le sable
    la mer
    le ciel
    voient deux poissons
    gueule ouverte
    essayer
    d'avaler
    le soleil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pars donner mon cours. Mais c'est fait, merci de ta participation. Belle soirée, Pimprenelle.

      Supprimer
  9. Merci pour cette belle cueillette, Adamante.
    Un tableau qui a bien inspiré.
    Passe une douce soirée.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Adamante,

    Tout d'abord, mes meilleurx voeux pour 2016. Que continue cette belle communauté que tu as créée.
    Meilleurs voeux également pour toi de bonheur, santé et réussite.

    Magnifique toile de Turner inspirant de superbes mots.
    Bravo à toutes
    ;)

    RépondreSupprimer
  11. Une belle récolte Adamante... cette plage a été généreuse !

    RépondreSupprimer
  12. C'est moi qui te remercie Adamante. J'espère que ton cours t'a apporté satisfaction et bien-être.
    Je ne sais même plus si je suis inscrite ICI.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. Admiratif de vos plumes mesdames

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -