Communauté de l'Herbier de poésies

mardi 19 janvier 2016

L'herbier de poésie - image 31

Bonjour les brins de l'herbier









 Martiros Hakopian -MarHak- (Je lui ai emprunté sa photo) a généreusement accepté de soumettre son œuvre à notre inspiration. Un grand merci à lui.

J'espère qu'elle vous plaira autant qu'elle m'a plus et que, encore une fois, votre inspiration sera au rendez-vous.

Je n'en doute pas, c'est toujours un vrai plaisir de vous lire et de vous retrouver chaque semaine.

Alors, à vos brins et à très bientôt.










10 commentaires:

  1. Merci à vous deux... y a plus ka !

    RépondreSupprimer
  2. Nuit d'enfer...

    Il sombra
    Corps et biens
    Ce géant anglais
    Une nuit d'avril
    Remuant l'eau de l'Atlantique
    Et le monde entier,
    L'océan tel un boa
    Avalant sa proie, lentement
    Dans une complainte
    Crachant son écume,
    Bave de mourant...
    Des lambeaux à fleur de flots
    Flottant ça et là
    Au lever du jour,
    Vestiges d'un fascinant
    Qui avait ses faiblesses...
    Plus près de toi mon Dieu
    Joua l'orchestre, brave,
    Tandis que le titan s'enfonçait
    Cette nuit d'enfer...

    jill bill


























    RépondreSupprimer
  3. Il regarde l'océan
    Ailes rabattues
    Il est pris dans l'arc en ciel
    Il se confond avec les couleurs
    Avec le ronflement des vagues
    Avec le rugissement du vent
    Le soleil lui est nid
    Tout son être vibre
    Méditation, silence
    Chaque seconde est vie


    Ce tableau est très beau Adamante


    RépondreSupprimer
  4. Je t'envoie dés aujourd'hui ma participation, car je serai absente en fin de semaine.

    Elle grimpe, grimpe, grimpe
    La vie qui mène là-bas
    Dans les remous des jours
    Sur les sentiers colorés.
    De surprises en surprises,
    Mon esprit s’y frotte,
    S’y forge, s’y construit,
    Démêlant sans cesse
    Obstacles et pièges
    Pour atteindre
    Le but final
    Au sommet du parcours
    La tête hors des nuages

    ABC

    http://jardin-des-mots.eklablog.com/



    RépondreSupprimer
  5. Tempête en Finistère

    Courant d'air
    Claquent les volets
    S'ouvrent la fenêtre
    L'eau se répand sur le bureau
    Volent les papiers
    Coule l'encre bleue
    S'étale l'encre noire
    Éponger. Papier buvard
    Mots effacés
    Poésie déchiquetée
    Ce n'est pas le bout du monde
    Juste la pluie qui est entrée
    Pour tant pleurer
    Juste le vent qui trop fâché
    à tout brisé
    Bébé c'est fini, ne pas pleurer...

    RépondreSupprimer
  6. Ciel et terre
    Terre et neige
    tous s'écoule
    vers la mer
    même le sang

    RépondreSupprimer
  7. << Te casse pas la tête, nage ! Il fait beau derrière les nuages.>>

    RépondreSupprimer
  8. << Bleue, rouge et noire
    Noir et blanc, jaune d'or ! >>

    RépondreSupprimer
  9. Les mots du poète
    Promènent leur liberté
    Couleurs du Temps
    Rimes soyeuses
    Aux courbes des nuages
    Se laissent porter par l'impromptu
    Du vent des fantaisies

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -